Accueil > Maison > Comment financer des travaux de rénovation énergétique ?

Comment financer des travaux de rénovation énergétique ?

Ouvrier renovant maison

Lorsqu’on souhaite faire des travaux de rénovation énergétique dans sa maison, on est très souvent découragé par les frais de devis et d’installations, toutefois il existe de nombreuses subventions et aides financières ayant pour but de vous faciliter votre transition énergétique. Il est également nécessaire de faire appel à l’expertise d’une société spécialisé dans le domaine comme Sibel Energie.

Quelle aide pour la réalisation de travaux ?

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : le crédit d’impôt sur la transition énergétique a pour but d’aider les ménages à couvrir jusqu’à 30% des frais de matériel ou de pose dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Cette aide est destinée aux locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique pour leurs habitations.
Les conditions à remplir sont les suivantes :

  1. Les ménages concernés sont : les propriétaires occupants, les locataires et occupants à titre gratuit, les bailleurs ou syndicats de propriétaires ainsi que les sociétés civiles immobilières ;
  2. Les travaux doivent s’effectuer dans une habitation principale ;
  3. Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans ;
  4. Le respect des plafonds prévus par la loi : 8000 euros pour une personne célibataire ou 16000 euros pour un couple ;
  5. Les travaux doivent être faits par des professionnels certifiés qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;

A noter que le CITE n’est valable que sur 5 années glissantes.

L’éco prêt à taux 0 (Eco-PTZ) : ce prêt à taux d’intérêt nul a pour but de financer les travaux de transitions énergétique sans faire d’avance de frais et sans payer d’intérêt vous pouvez souscrire à éco-prêt à taux zéro dit éco-PTZ, plafonné à 30 000 euros.

Il concerne les propriétaires occupants ou les bailleurs. Quant au logement, il doit être achevé avant le 1er janvier 1990 et déclaré comme résidence principale.

Les aides de l’ANAH : l’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en place le programme national « Habiter Mieux ». Les aides ont pour but de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie des logements.
Ce programme se concentre surtout sur les foyers aux revenus modestes voire très modestes. Pour des travaux dont le montant peut atteindre 25 000 euros, l’Anah peut aider à couvrir jusqu’à 50% de la facture.
Les conditions à remplir sont les suivantes :

  1. Les ménages ciblés : les propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds, les bailleurs dont les loyers ne dépassent pas les plafonds et les syndicats de copropriété en difficulté.
  2. Les logements n’ayant pas bénéficié d’autres aides financières au cours des cinq dernières années comme le prêt à taux zéro en cours ou octroyé il y a moins de 5 ans.
  3. Ne pas avoir commencé les travaux avant d’avoir fait la demande.
  4. Respecter le seuil de ressources fixé par l’Anah ;
  5. Avoir une habitation construite depuis au moins 15 ans ;

En plus d’être bénéfique pour l’environnement, les travaux de rénovation énergétique permettent de faire des économies.


Notez cet article :
Comment financer des travaux de rénovation énergétique ? 4.63/5 - 19 votes

Auteur : Nathalie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Intermaison


+ de 120 000 membres

+ le kit déco offert


Votre préférence ?