Accueil > Maison > Comment trouver un terrain constructible ?

Comment trouver un terrain constructible ?



Tout le monde souhaite un jour pouvoir construire sa propre maison. Il convient avant tout de trouver un terrain constructible. Si c’est votre cas et que vous souhaitez entamer les démarches, vous trouverez dans cet article les différentes solutions pour trouver votre terrain.

Les solutions pour trouver un terrain

Avant de vous exposer ces différentes alternatives, il est bon de vous rappeler qu’avant d’acheter un terrain et de bâtir votre maison, vous devez vous informer sur le Plan Local d’Urbanisme ou PLU, anciennement le Plan d’Occupation des Sols connu comme le POS. Cette démarche vous permettra de connaître les règles de construction qui doivent être respectées dans la commune que vous convoitez et d’avoir une petite idée de l’évolution de l’environnement qui vous entourera. Pour ce faire, vous pouvez rechercher les zones PLU en ligne, pour vous faire une idée des règles de construction du terrain que vous convoitez. Voici alors les différentes méthodes pour trouver votre terrain :

  • En passant une petite annonce.
  • En recherchant dans les petites annonces.
  • En vous informant à la mairie d’une localité.
  • En consultant des journaux.
  • En recherchant des offres sur Internet et sur les sites spécialisés dans l’immobilier.
  • En consultant les panneaux d’affichage des administrations ou des entreprises.
  • En faisant appel à des agents immobiliers.
  • En regardant les publications éditées par des administrations.
  • En vous renseignant auprès de votre constructeur de maison.
  • En vous adressant à vos proches et vos connaissances.
  • En regardant dans les vitrines des agences immobilières.
  • En vous tournant vers des lotisseurs.
  • En travaillant avec un spécialiste de ce type de contrat, comme un notaire.

Quels sont les différents types de terrain ?

Pour trouver un terrain, vous devez d’abord prendre connaissance des différents types de terrain qui existent :

  • Le terrain isolé qui est également connu comme le terrain en diffus. C’est une parcelle qui n’est pas toujours viabilisée. Vous devrez consulter les règles d’urbanisme auprès de la mairie pour vous assurer s’il est constructible. Ce genre de terrain peut convenir si vous envisagez de réaliser un projet de construction bien précis.
  • Le terrain non viabilisé est un terrain qui est isolé. Il n’est pas raccordé à l’électricité et au gaz. En général, ce genre de terrain n’est pas très onéreux. Toutefois, prenez en compte qu’il faudra ajouter à son coût de départ les frais relatifs à la viabilisation. Ces montants s’élèvent à plusieurs milliers d’euros, alors renseignez-vous bien avant votre achat, pour vous assurer de la rentabilité du projet.
  • Enfin, il y a le lotissement qui est un ensemble de terrains qui ont été viabilisés. Un grand terrain a donc été divisé en plusieurs parcelles. En ce qui concerne la construction, elle dépend des règlements du lotissement. En optant pour ce genre de terrain, vous faciliterez vos démarches de constructions, mais les règles à respecter peuvent être nombreuses. Elles sont en général liées aux coloris de la maison, aux types de revêtements, aux caractéristiques de la clôture, etc.

En résumé, sachez qu’un terrain non viabilisé ou isolé risque de s’avérer plus coûteux qu’un terrain en lotissement. Cela s’explique par le fait que ces terrains ont encore besoin de plusieurs travaux d’aménagement. Enfin, avant d’acheter un terrain, informez-vous au préalable sur sa localisation et les risques naturels encourus à cet endroit et sur les restrictions sur la construction. Vous devez garantir que le projet que vous souhaitez concrétiser est réalisable sur le terrain que vous souhaitez acquérir.

Quelles sont les caractéristiques du terrain ?

Une fois votre terrain idéal trouvé, il est primordial d’étudier attentivement ses caractéristiques. Cette étape est importante, car le choix de votre terrain est l’élément qui va conditionner l’aspect de votre construction. Voici alors les différents éléments à vérifier :

  • L’inclinaison du sol
  • La nature du sol
  • L’orientation et la luminosité du terrain (vérifiez la présence d’obstacles ou d’arbres)
  • Le coefficient d’occupation du sol

Dans votre démarche, n’oubliez surtout pas de vérifier le PLU ou le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. C’est un élément indispensable, car ce document vous renseigne sur les différentes sortes de constructions admises dans cette zone. Par ailleurs, un professionnel comme un architecte peut également vous venir en aide pour choisir votre terrain. De ce fait, c’est lui qui évaluera si ce terrain est adapté à votre projet de construction. Si vous avez opté pour un terrain isolé, il sera nécessaire de le faire expertiser.

Le prix du terrain constructible

Le prix est bien évidemment un critère de choix très important au moment d’acheter un terrain. Avant de commencer votre projet, il est essentiel d’allouer un budget de construction. Il vous faudra réaliser des estimations sur le montant total du terrain que vous allez acquérir. Si vous souhaitez acheter un terrain constructible, vous devez alors penser à définir :

  • Un budget raisonnable : il ne doit en aucun cas entamer celui alloué à la construction de votre logement.
  • Un budget réaliste : il ne doit pas être en-dessous ou au-dessus des prix pratiqués dans la commune ou dans la région qui vous intéresse.

Si vous souhaitez connaître les tarifs des terrains pratiqués dans une commune ou dans une région que vous convoitez, vous pouvez tout simplement vous renseigner auprès des agences immobilières. Ces dernières vous proposeront plusieurs offres et surtout tous les prix à la vente des terrains constructibles dans les environs. Les particuliers qui ne passent pas par une agence ont parfois tendance à surestimer leurs biens.

En résumé

N’oubliez pas de toujours vous informer sur le montant, ainsi que la réalisation de vos travaux de construction et surtout des installations que vous devrez effectuer, comme les solutions domotiques pour avoir une maison intelligente. Ces éléments détermineront votre budget total et vous pourrez alors diviser votre budget, en allouant une somme précise à votre terrain, à votre maison, etc.

Les travaux seront nombreux pour que votre maison soit habitable. C’est pour cela qu’il est préférable de se faire accompagner par un professionnel, qui pourra vous aider à gérer votre budget. Pensez notamment qu’après la construction de la maison, vous devrez encore penser à l’aménagement de votre intérieur, ainsi qu’à une éventuelle remise à niveau de votre terrain s’il est en pente, à la réalisation d’une terrasse, etc.


Notez cet article :
Comment trouver un terrain constructible ? 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Intermaison


+ de 120 000 membres

+ le kit déco offert


Votre préférence ?