Accueil > Maison > Humidité dans la chambre : quel impact sur votre sommeil ?

Humidité dans la chambre : quel impact sur votre sommeil ?



Beaucoup pensent à tort que l’humidité porte atteinte uniquement aux murs et matériels d’une maison. Elle peut également avoir un effet néfaste sur la santé des habitants. Généralement, cela se manifeste par une perturbation du sommeil ainsi que de la respiration. Dans ce cas, au lieu de penser que ces signes sont dus à une affection quelconque, songez plutôt à résoudre vos problèmes d’humidité. En effet si le taux d’hygrométrie d’une chambre est trop élevé, cela peut impacter considérablement le sommeil de son occupant.

Les signes annonciateurs de l’humidité dans une chambre

L’humidité dans une chambre peut perturber le sommeil, c’est pourquoi il est important de la combattre dès le début. Ce combat commence par un examen minutieux de la pièce. En effet, il existe un certain nombre de signes annonciateurs qui ne trompent pas. Afin d’empêcher l’humidité de s’installer longtemps, il est vivement conseillé de la déceler très tôt pour prendre les mesures appropriées. Elle débute souvent par un dépôt de vapeur d’eau sur les ouvrants en vitre.

A la longue, elle peut virer à la condensation entraînant par conséquent, l’usure de certaines parties de la chambre. L’hygrométrie peut également affecter les murs d’une chambre, car elle peut créer des écailles sur la peinture. Les personnes les plus prévenantes procèdent à une vérification de l’ensemble du textile de leur chambre ainsi que leurs vêtements afin de s’assurer qu’il n’y a pas de taches d’humidité.

Les conséquences de l’humidité sur le sommeil

D'aucuns l’ignorent mais l’installation de l’humidité dans une chambre peut avoir un impact sur votre santé. En effet, chaque personne, qu’elle le sache ou pas, produit régulièrement une quantité importante de vapeur d’eau (entre un et deux litres par nuit). Cette humidité naturelle peut booster considérablement le degré hygrométrique dans une pièce affectant ainsi, la santé de ses occupant.

Elle peut également favoriser le développement d’acariens et autres moisissures néfastes aux voies respiratoires. On sait tous que l’humidité est nocive à certaines maladies telles que l’asthme, la bronchite, la rhinite, entre autres. En plus de s’attaquer à l’ameublement d’une chambre, l’hygrométrie cause également des troubles de sommeil.


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Intermaison


+ de 120 000 membres

+ le kit déco offert


Votre préférence ?